Centre d’Études Ibériques et Ibéro-Américaines - Cultures romanes et amérindiennes (CEIIBA)


Accueil > Les activités du laboratoire > Colloques

Colloque International Hystoyre du Mechique André Thevet Mémoire aztèque et archives au XVIè siècle

du 2 décembre 2015 au 4 décembre 2015
Mercredi 2 décembre (14H-18H)
Jeudi 3 décembre (9H30-18H)
Vendredi 4 décembre (8H30-18H)

Organisation: José Contel et Patrick Lesbre 2-4 décembre 2015

prog mechique-page-002.jpg

prog mechique-page-002.jpg


Ce Colloque International proposé par l’IRIEC-Toulouse (futur CEIIBA)

se propose de faire le point sur la question d’un manuscrit du XVIe

siècle (Hystoyre du Mechique, fol. 79-88. Bibliothèque Nationale de

Paris. Ms. Fr,19031) qui présente la spécificité d’être le tout premier

texte français connu sur le passé préhispanique mexicain, pour tenter

d’en comprendre l’origine, la provenance et le contenu.

Dans le cadre de ce colloque, la réflexion sera centrée sur l’analyse

du processus de constitution de ce manuscrit, qui relève d’abord

d’une enquête ethno-historique espagnole, vraisemblablement réalisée

par fray Andrés de Olmos à Mexico dans les années 1530 et

aujourd’hui disparue. Par quels hasards ce texte est-il arrivé en

France ? Prise de butin de pirates français, échange de données

entre franciscains espagnols et français (André Thevet appartenant

lui-même à l’Ordre des franciscains) ou bien cadeaux princiers ? Cela

reste encore à établir et fera l’objet de communications et discussions.

Le fait qu’une partie du manuscrit original comporte une traduction

française de passages de la chronique officielle de Gonzalo

Fernández de Oviedo montre bien la superposition d’une enquête

française aux enquêtes espagnoles antérieures.

Ce colloque prendra donc en compte le contexte de l’époque, avec

notamment le rôle des tout premiers enquêteurs espagnols au

Mexique d’un côté (fray Andrés de Olmos) et celui du cosmographe

des rois de France Valois (André Thevet) de l’autre. Ce texte participe

des travaux qui conduisirent à la publication de la Cosmographie universelle

d’André Thevet par la suite, même si le contenu n’est pas le

même.

Par ailleurs, l’incroyable richesse de ce texte en matière de religion

et de mythes préhispaniques ouvre la voie à un débat fondamental

sur l’une des toutes premières perceptions de l’altérité religieuse aztèque.

L’Hystoyre du Mechique semble antérieure à la publication

des travaux de Francisco López de Gómara (1552) voire même à la

seconde publication de la chronique de Fernández de Oviedo (1547).

Elle offrirait donc des informations de première main restées souvent

inédites, issues de traditions orales préhispaniques qui péricliteront

très rapidement par la suite.

Il en va de même pour les informations historiques concernant le

passé préhispanique (fondation de Mexico, migration chichimèque,

règnes des souverains de Tezcoco, généalogies etc.). Ces informations

sont de très grande valeur puisque les sources historiques sont

restées lacunaires.

La paléographie complète du document permettra d’étudier plus

précisément le vocabulaire, la transcription des noms nahuatl (et leur

éventuelle incompréhension), les traces de mots castillans qui pourraient

donner de sérieux indices sur l’origine espagnole ou novohispanique

du texte source.

Ce colloque permettra la valorisation des archives françaises (le manuscrit

est conservé à la Bibliothèque Nationale de Paris). Mais il

abordera également des domaines aussi riches et divers que l’histoire

des religions, les mythes préhispaniques, l’histoire du Mexique

préhispanique et colonial, les chroniqueurs du XVIe siècle (tant espagnols

que français), l’alphabétisation des traditions orales aztèques,

le début du mexicanisme en France et l’histoire des sciences dans

la France du XVIe siècle, ainsi que l’histoire de l’art (portraits gravés

publiés par André Thevet).


Lieu(x) :
Université Toulouse - Jean Jaurès
Maison de la Recherche salles D29 et D31