Centre d’Études Ibériques et Ibéro-Américaines (CEIIBA)


Accueil > pratiques > annuaire > associés

Membre associé

MME Mercedes Ortega Gonzalez-Rubio

Structure(s) de rattachement :
Centre d'Etudes Ibériques et Ibéro-Américaines (CEIIBA-Toulouse)

Activités / CV

 - Thèse en cours, sous la direction de Michèle Soriano (UTM) : Cartographie du féminin dans l’œuvre de Marvel Moreno (Soutenance prévue pour 2010).

Résumé : Nous proposons une étude de l’œuvre de l’auteure de la côte Caraïbe colombienne Marvel Moreno. La réflexion principale que nous développons dans notre recherche est constituée par l'analyse de la structure axiologique des récits. La perspective choisie est principalement celle des études de genre, ce qui demande une approche pluridisciplinaire qui nous fait recourir à plusieurs domaines (la sociologie, la philosophie, la philologie, l’histoire, entre autres) pour construire notre réseau théorique. Notre travail commence avec l’analyse de l’énonciation de l’œuvre et du champ littéraire dont elle s’inscrit. L‘étude des aspects travaillés dans cette première partie —tels que les problématiques de la narration, de l’écriture féminine et de la généricité textuelle— se lient avec la deuxième partie du travail, centrée proprement sur la construction du féminin dans le récit de Moreno.

- 2006 : Master d'Études sur l’Amérique Latine à l’IPEALT (Toulouse II). Titre du mémoire : Oriane, tía Oriane : L'entrée de Marvel Moreno dans le champ de la production culturelle.
- 2002-2005 : Master de Littérature Hispano-américaine à l’Institut Caro y Cuervo du Séminaire Andrés Bello de Bogotá. Titre du mémoire : Humanismo y mentalidades autoritarias: Axiologías en conflicto en En diciembre llegaban las brisas, de Marvel Moreno.
- 2001 : Licence en Espagnol et Langues (français et anglais) à la Universidad Pedagógica Nacional de Bogotá. Titre du mémoire : Travesía literaria por el Jardín Botánico de Bogotá.
- 1996 : Baccalauréat colombien au Colegio Alemán de Barranquilla

Informations complémentaires

 Publications

"Trapos al sol y mirada cubista en «La noche feliz de Madame Yvonne»" in Espéculo, Année XI, No. 33, Madrid, Universidad Complutense, juillet–octobre, 2006. Lien
- "Oriane, tía Oriane, de Marvel Moreno: La progresiva construcción de una escritura", in Cuadernos de Literatura del Caribe e Hispanoamérica, No. 4, Barranquilla, Universidad del Atlántico, juillet-décembre, 2006. p. 49-65. lire le résumé en PDF
-  "Triunfos y fracasos de la premodernidad y la modernidad en Cien años de soledad y En diciembre llegaban las brisas", in Cuadernos de Literatura del Caribe e Hispanoamérica, No. 6, Barranquilla, Universidad del Atlántico-Universidad de Cartagena, juillet-décembre, 2007. p. 177-184. lire le résumé en PDF
-  “El muñeco” o el juego letal al escondite. Espéculo, Année XIII, No. 38, Madrid, Universidad Complutense, mars-juin, 2008. Lien
Resumé: Analyse du récit “El muñeco”, de l’écrivaine colombienne Marvel Moreno. Dans “El muñeco” il y a déjà la dénonce, dominant dans la plupart de l’œuvre de Moreno, de la société hypocrite, inauthentique, qui vit des apparences et de médisance. La nouvelle découvre la misère spirituelle de l’être humain, elle ouvre le voile de la façade et fouille dans le bas-fond, dans les affaires d’une société qui devait vraiment avoir honte de son comportement.
-  “La eterna virgen”, de Marvel Moreno: Estrategias del poder para modelar la sexualidad. Revista Hojas y Hablas, No. 6, Bogotá, Fundación Universitaria Monserrate, 2009 (à paraître).